Adulte, Bit-Lit, Chroniques, Milady, Milady Bit-Lit, Romance, Saga : La Confrérie de la Dague Noire

Ma chronique – La Confrérie de la Dague Noire: L’amant Ténébreux de J.R. Ward

 Ma Chronique :


Auteur : J.R. Ward

Tome : 1

Editions : Milady

Pages : 576

Prix : 8 €

Date de sortie : 11 / 06 / 2010

Résumé


« Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien… »

Mon Avis :



Je ne vous dirais pas combien de temps j’ai attendu avant de me lancer et d’acheter le premier tome de la saga… Et puis j’ai commandé…

En recevant mon livre j’ai de suite flashé sur la couverture, et puis j’au lu quatrième de couverture… Vampires … Je vous entend déjà  » Encore des vampires ? »

C’est là que je vous coupe et que je vous dis que cela n’a rien à voir avec ce que vous avez lu avant, on entre dans un « vrai » monde de vampire avec violence, sang et tout ce qui va avec !

Nous rencontrons Beth une jeune fille, qui va très vite découvrir que le monde n’est pas tel qu’elle imaginait et qu’elle n’est pas aussi humaine qu’elle croit… Tout ça c’est bien evidemment grâce à Kolher, le séduisant, séxy, fantasmagorique Kolher…

Nous avons des scènes très très « hot », mais cela ne gâche pas la lecture bien au contraire… Car il y a tout le reste à côté, les membres de la confrérie sont tous uniques et on s’y attache très vite.

Le tableau serait trop parfait si il n’y avait pas l’Omega, le mal en personne et ses sujets « humains » les éradiqueurs, une guerre fait rage entre les membres de la Confrérie et les éradiqueurs; car la Vierge Scribe la mère des vampires est l’opposé diront nous de l’Oméga, donc leurs « enfants » continue leur guerre sur terre…

Tout cela pour vous dire que si vous n’avez pas encore lu ce livre foncez vous ne serez pas déçu loin de là…

6 réflexions au sujet de “Ma chronique – La Confrérie de la Dague Noire: L’amant Ténébreux de J.R. Ward”

Les commentaires sont fermés.