Chroniques, Divers, Fantastique, Young Adult

Ma chronique – Apocalypsis 1 : Cavalier blanc Alice d’Eli Esseriam

 Ma Chronique:


Auteur : Eli Esseriam

Editions : Nouvel Angle

Pages : 238

Tome : 1

Prix : 14,90 €

Date de sortie : 6 Octobre 2011

Public : Jeunesse

Résumé

«  La fin du monde est proche.

Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias.

Ils sont les Cavaliers de l’Apocalypse.

Ils n’épargneront que 144.000 âmes. En ferez-vous partie ? »

 Mon Avis:


Ce livre et moi ce n’est pas une grande histoire d’amour… Comme vous le savez certainement j’ai « traîné » ce livre pendant plus de 3 semaines, je n’arrivais pas à rentrer dans l’histoire et fin janvier je me suis dit, allez je retente ma chance avec ce livre, on ne sait jamais… On va voir si j’ai bien fait de poursuivre…

Ce livre va nous raconter l’histoire d’Alice Naulin, 17 ans qui n’est pas tout a fait comme les autres ados… Il va se passer beaucoup de choses en peu de temps dans la vie d’Alice, mais elle va très vite savoir comment prendre les choses en main face aux évènements et révélations qui vont survenir tout au long du livre.

Comme je le disais plus haut, j’ai vraiment eu du mal à accrocher avec ce livre et cela est dû à cause d’Alice… Mon Dieu je ne pensais pas qu’une personne pouvait avoir autant de vanité en elle… Elle nous explique dès les premières pages qu’elle est la plus intelligente, qu’elle est très belle, et blablablabla… Autant dire que dès les premières pages je me suis dit «  Wow… Toi et moi on ne va pas être copines… »

Il faut savoir que le livre est divisé en plusieurs parties et que je n’ai pas aimé le livre jusqu’au moment où la partie 3 commence…  Et dès les premières pages de cette partie j’ai tout simplement adoré ! Je sais que c’est bizarre dit comme ça, mais il se passe quelque chose de très important dans cette partie qui fait qu’Alice change de comportement, elle ne devient pas non plus la personne que l’on veut prendre dans ses bras mais elle devient plus humaine…

L’action dans le livre est peu présente, pour un livre qui doit parler de l’Apocalypse je m’attendais à quelque chose de plus rythmé. Mais au final le livre tourne beaucoup autour de l’apprentissage d’Alice et des découvertes qu’elle doit faire afin d’être prête pour le rôle qu’elle va devoir jouer dans un avenir proche… Le mystère sur son vrai destin reste quand même flou à la fin du livre ce que j’ai trouvé dommage…

Niveau personnages hormis Alice il n’y a pas trop de focus sur d’autres personnages je dois dire… Et comme je l’ai déjà dis je n’ai trop « accroché » avec elle. Je pourrais parler de ses parents qui sont particuliers il faut l’avouer mais on ne sait pas grand chose sur eux non plus… Pour le reste des personnages ils sont trop passagers pour que je puisse parler d’eux plus en profondeur.

Pour ce qui est du style d’écriture je ne suis pas fan des longues descriptions qui n’apporte pas forcément quelque chose à l’intrigue. Et c’est ce qui arrive dans ce livre, il y arrivait par moment que sur tout un chapitre il n’y ait qu’une ligne de dialogue. Et cela est trop peu, moi qui aime les nombreux dialogues pour rythmer un texte.

Pour finir, ce livre fut une belle surprise pour sa fin, mais c’est vrai que j’ai presque renoncé avant la partie 3. Mais je pense qu’il faut laisser sa chance à Alice et lire au moins ce premier tome !

18/20

6 réflexions au sujet de “Ma chronique – Apocalypsis 1 : Cavalier blanc Alice d’Eli Esseriam”

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s