Chroniques, J'ai lu, Saga : Clairvoyance, Thriller, Young Adult

Ma chronique – Clairvoyance : la maison de l’ombre d’Amélie Sarn

ma présentation

Auteur : Amélie Sarn

Editions : J’ai lu

Pages : 220

Tome : 1

Prix : 12 €

Date de sortie :  24 octobre 2012

Public : Y.A

Clairvoyance

Résumé

«  Ses poignets sont attachés. Serrés. Ses chevilles également. La peur est là, à présent. Au même moment, le goût. Celui du sang dans sa bouche. Et des souvenirs. Trois coups frappés au carreau. Le visage derrière la vitre. Et une main, avec une boîte en plastique débordant de framboises. Elle sourit et va ouvrir la porte… »

ma chronique

Voilà mon dernier livre de l’année 2012, et je pense que c’est une bonne histoire pour clôturer une si riche année ! Je tenais à remercier Livraddict et les Éditions j’ai lu pour m’avoir permis de chroniquer de roman sur le blog.

Ce livre va nous raconter l’histoire d’Emma, jeune ado qui va voir sa vie chamboulée suite à son déménagement  dans une nouvelle ville. Qui dit déménagement, dit nouveau lycée et surtout nouvelle maison ; mais cette maison en particulier à des secrets à livrer

J’ai bien aimé le thème du livre, un thriller adolescent plutôt sombre. Il n’est pas aussi poussé qu’un thriller adulte mais j’ai quand même  eu du mal à savoir qui était le grand méchant de l’histoire. J’ai découvert le pot aux roses seulement quelques pages avant notre héroïne.

J’ai très vite plongé dans l’histoire, il faut dire que l’auteur nous met dans l’ambiance dès les premières lignes de son livre. On s’est qu’un meurtre eu lieu, sur une adolescente, et c’est tout; drôle de façon pour commencer un livre vous ne trouvez pas ? Et bien moi cela m’a fait plaisir, pour une fois qu’on ne tourne pas autour du pot pendant 100 pages ! Là on sait à quoi s’en tenir.

L’intrigue est quand même bien ficelée, j’ai eu plusieurs hypothèses avant de resserrer mon filet sur seulement 2 personnes, et Emma avait exactement le même raisonnement que moi avec seulement quelques pages ou chapitres de décalage. Je pense que le livre doit être destiné à un public un peu plus jeune que moi mais ça ne m’a pas dérangé outre mesure.

Beaucoup de sujets sont abordés dans ce livre et je crois que celui qui m’a le plus laissé un goût amer est sans aucun doute le détournement de mineur. J’ai été écœurée de voir le jeu sournois mis en place par le personnage concerné, je l’aurai baffé à plusieurs reprises !

Je ne peux pas refermer cette chronique sans parler de la couverture que je trouve tout simplement magnifique, c’est à cause d’elle que j’ai voulu lire ce livre, et on se rend compte au fur et à mesure de notre lecture, qu’elle a beaucoup de signification au final !

Au niveau des personnages, je n’ai pas eu d’affinités particulières avec un personnage, Emma m’a agacé à cause des réactions qu’elle a envers sa mère, Anaïs je l’ai trouvé très naïve pour son âge. Celui que j’ai bien apprécié est sans aucun doute Guillaume qui est très effacé mais qui a pourtant un rôle salvateur à la fin de l’histoire.

Le style de l’auteur est agréable, fluide et rythmé avec de nombreux dialogues. On a de nombreux flash back qui apportent une autre dynamique à l’histoire très appréciable !

Pour finir, un thriller sombre mais agréable dans l’ensemble. Si vous cherchez une histoire qui vous fera trembler à cause d’un meurtre venu tout droit du passé, vous avez trouvé votre roman.

7/10

mutipetit2 copie copie

9/35

8 réflexions au sujet de “Ma chronique – Clairvoyance : la maison de l’ombre d’Amélie Sarn”

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s