Blackmoon, Chroniques, Divers Blackmoon, Hachette, Science-Fiction, Young Adult

Ma chronique – Icones de Margareth Stohl

présentation 1

Icones
Auteur :
Margareth Stohl

Editions : BlackMoon

Pages : 408

Tome : 1

Prix : 18€

Date de sortie : 2 octobre 2013

Public : Young Adult

Résumé

«  Tout a changé depuis le jour du Jour. Le jour où les fenêtres ont explosé. Le jour où l’électricité a été coupée. Le jour où la famille de Doloria a été frappée par la mort. Le jour où la Terre a perdu une guerre dont elle ignorait qu’elle était en cours. Depuis, Dol vit une existence simple à la campagne, à l’abri des Icônes et de leur terrifiant pouvoir. Mais elle ne pourra pas se cacher éternellement de la vérité. Elle est différente. Elle a survécu. Pourquoi ? Dol et son ami de toujours, Ro, sont arrêtés et emmenés à l’Ambassade, au large de la cité tentaculaire autrefois appelée Cité des Anges. Alors que Ro et sa compagne de détention, Tima, se débattent contre leurs ravisseurs, Dol se retrouve irrésistiblement attirée par Lucas, le fils de l’Ambassadrice. Les quatre jeunes gens ignorent encore le lien qui les unit réellement. Car leur rencontre n’a rien d’une coïncidence. C’est une conspiration. Sous le règne des Icônes, Dol, Ro, Tima et Lucas découvriront que leurs émotions incontrôlables, qu’ils ont toujours considérées comme leur plus grande faiblesse, pourraient bien constituer leur plus grande force. »

chronique 1

Je connaissais l’auteur grâce à son autre saga où elle est co-auteur : 16 lunes. En lisant le synopsis je me suis dit que l’auteur sortait du Fantastique pour partir vers de la Science-Fiction et il me tardait de voir ce que cela pouvait donner. Je remercie les éditions Blackmoon pour cette découverte.

Doloria est une jeune fille qui depuis le jour du Jour vit sous le toit du Padre. Elle a tout perdu lors de ce Jour et elle sait simplement qu’elle doit rester loin des Icônes. Mais le jour de ses 16 ans, elle et son meilleur ami Ro vont découvrir qu’ils ont un destin bien particulier…

Ce qui m’a attiré vers ce livre hormis sa superbe couverture, est comme dit plus haut le synopsis. J’avais pleins de questions en tête et il ne me tardait qu’une chose, me plonger dans le roman pour avoir des éclaircissements par rapport à l’univers créé par l’auteur.

Et c’est là malheureusement que ça coince… L’auteur avait tellement de potentiel avec l’univers qu’elle a mis en place que je n’ai pas compris pourquoi elle ne l’a pas développé. Certes c’est un tome un et il faut qu’elle garde des révélations pour les autres tomes ; mais ici nous n’avons pas la moindre réponse aux questions fondamentales que l’on se pose sur les Icônes, les Seigneurs, les Sympathisants, les Glaneurs et les Rebelles…

Le côté SF est totalement mis de côté, ce qui fait qu’au final on est plongé dans les sentiments de nos personnages principaux et cela au détriment de l’histoire, et donc de l’avancée cherchée par le lecteur… Il se passe des choses je ne dirai pas le contraire mais toujours en rapport avec Dol, Ro, Lucas et Tima, sur comment ils perçoivent ceci ou cela. Au final j’ai trouvé que cela manquait cruellement de profondeur, on reste en surface tout au long de l’histoire et c’est vraiment dommage.

J’espère vraiment que l’auteur arrivera, dans son tome deux, à mettre en avant un peu plus son monde de Science-Fiction car ça serait vraiment du gâchis de ne pas le développer. Car la trame extraterrestre qui arrive sur Terre pour nous gouverner je dis « pourquoi pas ! » ça sort tellement de ce qu’on lit en ce moment que cela pourrait être génial. Mais pour le moment on est dans un monde trop flou, où l’on reste dans l’attente d’informations…

Au niveau des personnages je n’ai malheureusement pas réussi à m’attacher aux quatre personnages principaux à savoir : Doloria, Furo, Lucas et Tima. On comprend petit à petit qu’ils sont particuliers et malgré cela ils n’ont pas réussi à me convaincre, trop « concentrés » sur leurs émotions, et leurs rivalités…

Le style de l’auteur est quant à lui agréable, ça on ne pourra jamais l’enlever à l’auteur. Elle met en place beaucoup de dialogues ce qui fait que les pages se tournent rapidement. L’idée de mettre en fin de chapitre des correspondances entre les gens du « gouvernement » est aussi un petit plus pour le livre car elles soulèvent forcément des questions.

Pour finir, un premier tome qui ne m’aura pas du tout convaincue, mais qui je pense pourra plaire à un public plus jeune que moi.

4/10

12 réflexions au sujet de “Ma chronique – Icones de Margareth Stohl”

  1. Hum… Ça mérite réflexion ! :/ Je n’ai pas beaucoup aimé 16 Lunes pourtant Icônes me tentait bien mais vu ton avis… je pense que je vais me tourner vers quelque chose d’autre pour le moment!^^
    Merci de nous avoir fait partager ton avis 🙂

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s