Adulte, Chroniques, Contemporain, Divers Michel Lafon, Michel Lafon

Ma chronique – L’instant précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat

présentation 1

l'instant précis où les destins s'entremêlent
Auteur :
Angélique Barbérat

Editions : Michel Lafon

Pages : 426

Tome : 1

Prix : 17,95€

Date de sortie : 16 janvier 2014

Public : Adulte

Résumé

« Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… »
Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même »

chronique 1

Ce qui m’a convaincu de lire ce roman est la première phrase de la quatrième, chose que je fais rarement. Mais juste cette première ligne vous immergera dans l’univers que nous propose Angélique Barbérat. Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture.

Pour une fois je ne vais pas faire de résumé du roman, car je pense qu’il y a des livres qu’il faut que l’on découvrent par soi-même, pour prendre possession de son histoire et des émotions qu’elle nous renvoi. Car même si ce roman n’est pas un coup de coeur je peux vous dire que cette histoire m’a profondément marqué.

Je pense que ça vient surtout du fait que l’auteur saute les deux pieds joints dans un sujet qui n’est que trop peu abordé : la violence conjugale sous toutes ses formes. J’ai eu du mal à lire certaines scènes, même si on ne part jamais dans le « hypra violent », mais à chaque fois je me disais, comment supporter cela encore et encore…

Les histoires de Kyle et Coryn m’ont bouleversé, autant l’une de que l’autre. De temps en temps en ouvrant un roman on sait que l’on tient une histoire qui nous fera réfléchir à notre vie, notre famille, notre condition d’homme ou femme. Et bien celui-là en fait partie, en le refermant la première chose que j’ai fait est de serrer l’homme qui partage ma vie dans mes bras.

Je me dois de vous prévenir, ce roman vous fera certes réfléchir à votre vie, mais aussi sourire, rêver, espérer, pleurer. Vous passez dans une essoreuse, pour en ressortir avec un gros nœud à la gorge, mais en même temps apaisé. Cela faisait longtemps qu’un roman ne m’avait pas « touché » si justement…

Au niveau des personnages, autant Kyle que Coryn sont des personnages qui ne peuvent pas vous laisser indifférents. Ils ont de très lourds bagages derrière eux et pour autant ne se laissent pas abattre; on ne peut que s’incliner devant une telle envie de se battre pour ce en quoi l’on croit !

Le style de l’auteur, c’est ici pour ma part que cela a coincé… Non pas avec sa façon d’écrire, ici rien à dire tout est fluide, mais avec sa façon de nous raconter son histoire. Je m’explique toute l’histoire va être à la 3ème personne du singulier, et j’ai trouvé que du long cela mettait une distance entre nous et les personnages, ce regard extérieur m’a empêchée de vraiment m’imprégner des personnages.

Pour finir un roman qui m’a bouleversé et qui je l’espère en fera tout autant avec vous !

8/10

20 réflexions au sujet de “Ma chronique – L’instant précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat”

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s