Chroniques, Collection R, Fantastique, Robert Laffont, Young Adult

Ma chronique – Lucides d’Adrienne Stoltz et Ron Bass

présentation 1

lucides
Auteur :
Adrienne Stoltz et Ron Bass
Editions : R
Pages : 373
Tome : 1
Prix : 18,90€
Date de sortie : 24 Avril 2014
Public : Young Adult

Résumé

« Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une carrière d’actrice prometteuse à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l’autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s’étaient croisés. Jusqu’au jour ou Sloane tombe amoureuse d’un garçon. Vient ensuite le tour de Maggie… Laquelle est réelle ? Laquelle n’est qu’un songe ? Sloane et Maggie vont devoir trouver une réponse, sinon elles risquent de sombrer dans la folie. Pour l’une d’elles, cela signifiera tout abandonner : son quotidien, son amour, elle-même ; juste au moment précis ou elle s’était découvert une raison de vivre. »

chronique 1

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre lors de sa sortie VO, et sur le moment je m’étais dit « J’espère le lire un jour »; c’est maintenant chose faite… Je tiens à remercier la collection R pour cette première rencontre avec Adrienne Stoltz et Ron Bass.

Sloane et Maggie deux jeunes filles aux vies totalement opposées. Qu’est ce qui les rapproche ? Lorsque l’une des deux dort elle rêve de la vie de l’autre. Tout cela leur convient jusqu’au jour où cela ne devient plus possible…

Je ne vais pas tourner autour du pot, dès les premières pages j’ai trouvé qu’il y avait de grosses longueurs dans le style d’écriture; je ne suis pas une adepte du genre donc cela m’a forcément gênée dès le départ. Mais petit à petit je me suis prise au jeu de découvrir nos deux héroïnes et d’appréhender leurs vies si différentes l’une de l’autre.

Mais une fois que j’ai à peu près saisi toutes les nuances de leurs vies j’ai trouvé le temps long sur près de 200 pages. Il ne s’y passe pas vraiment grand chose, même si cela nous permet de nous rendre compte que les deux filles sont conscientes de beaucoup de choses concernant leur situation commune.

J’étais sur le point d’abandonner lorsqu’un simple petit nom m’a fait tiquer. Je suis retournée au début du chapitre pour vérifier que j’étais bien l’héroïne que je pensais, et j’ai relu la phrase. Et là je me suis dit « C’est quoi ce bazar !?! ». A partir de ce moment là j’ai cru devenir folle, je suis rentrée dans une sorte de monde parallèle où je devais trier le vrai du faux alors que les héroïnes ne m’y aidaient en rien !

Et vous savez quoi j’ai été fortement déstabilisée à la première lecture; mais lors de ma deuxième lecture j’ai trouvé ça absolument génial ! Voir à quel point les auteurs amènent doucement mais gentiment la psychose, autant chez Sloane et Maggie que chez le lecteur, est merveilleux ! Mais il m’aura pour cela fallu finir le livre une première fois et relire les 100 dernières pages par la suite.

Que vous dire de la fin du roman hormis que j’ai énormément pleuré… Pour en avoir parlé avec Mycoton nous nous sommes fait la réflexion que ce genre de livre aurait pu être écrit par Cat Clarke tellement tout cela est au final tordu mais porteur d’un magnifique message…

Au niveau des personnages, j’ai adoré Sloane et Maggie qui sont aux antipodes l’une de l’autre mais qui ont chacune ce petit quelque chose qui fait qu’on ne peut que les aimer. Les personnages secondaires sont nombreux mais tous importants et vous comprendrez très vite pourquoi.

Le style des auteurs est très descriptif, beaucoup trop pour que ce livre pourtant brillant soit un coup de coeur. Car 200 pages pour rentrer dans le vif du sujet aurait pu me faire arrêter le roman bien plus tôt…

Pour finir, un roman déstabilisant qui vous fera forcément réfléchir une fois que vous l’aurez terminé !


Acheter ce livre

8/10

24 réflexions au sujet de “Ma chronique – Lucides d’Adrienne Stoltz et Ron Bass”

  1. Première chronique de ce livre que je lis, j’étais impatiente de savoir ce qu’on en avait pensé ! La longueur me dérangera un peu mais vu tout ce que tu dis après, je suis toujours dans l’optique de découvrir cette histoire !!

    1. J’aurai vraiment pu passer à côté du livre, mais la deuxième lecture m’aura vraiment ouvert les yeux ( et flattée d’être ta première chronique chronique sur ce livre ;))

  2. Il est dans ma PAL depuis hier car la couverture et le résumé ont attiré mon attention ^^ Mais ta chronique me donne envie de l’ouvrir et voir de quoi il en retourne… ! J’espère que je ne ressentirais pas trop les longueurs =) !

      1. Je suis du genre persistante et je pense qu’on ne peut pas faire pire que certains bouquins xD Mais bon sa couverture me plait déjà beaucoup du coup ça motive ^^ T’inquiète je te tiens au jus =)

  3. Le sujet a l’air intéressant… je vais le noter dans ma WL car la fin de ta chronique me donne super envie de voir ce qui se passe ! dommage pour les longueurs cependant !

  4. Déjà qu’à la base la couverture m’attire beaucoup, mais si en plus c’est tordu et poignant comme les romans de Cat Clarke, J’ACHÈTE !!!! Merci pour ce beau moment et la découverte 🙂

  5. La couverture!puis le résumé! il était sur ma wish. Et maintenant ta chronique!! à cause d’elle, je n’ai plus qu’une envie c’est de le lire! Merci!!! lol sans rire tu m’as intriguée et j’ai encore plus envie le le lire. 🙂

    1. !!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE LIVRE !!!!!!!!!!!!!!!!!
      !!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE LIVRE !!!!!!!!!!!!!!!!!
      !!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE LIVRE !!!!!!!!!!!!!!!!!
      !!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE LIVRE !!!!!!!!!!!!!!!!!

      Pour moi il s’agit simplement du fait que Sloane n’a pas supporté le décès de son ami et que pour se protéger elle s’est créé Maggie et qu’à la fin elle « tue » sa double personnalité car elle va mieux 🙂
      Après je ne sais pas si j’ai raison ou pas xD Mais c’est comme ça que j’ai interprété la chose

  6. !!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE LIVRE !!!!!!!!!!!!!!!!!
    !!!!!!!!!!!!!!!!! ATTENTION SPOILER NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE LIVRE !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Je viens de le terminer, et je dois dire que je suis complètement déboussolée. Comme toi, à partir du moment où les deux mondes commencent à s’entremêler j’ai été littéralement aspirée. On sent la détresse de Maggie et Sloane et ça m’a prise à la gorge pour elle. C’est un livre tellement originale que franchement c’est une belle découverte. Pour répondre au commentaire explicatif que tu donnais à Mathilde. Je dirais que effectivement, Sloane culpabilisait tellement de la mort de Bill (car il venait la rejoindre) que son subconscient l’a protégé de la douleur qu’elle ressentait en créant le personnage de Maggie (là pour supporter la douleur). Et à la fin, quand elle est de nouveau amoureuse, elle commence à se sentir mieux, et peu à peu la culpabilité s’est en allée et donc par définition le rôle de Maggie n’était plus utile pour Sloane donc elle a laissé partir Bill. Je regrette juste, de pas savoir ce qui arrive à James (qui s’en ai quand même prit plein la gueule le pauvre lol)

    1. On est tout à fait d’accord ! Et oui j’aurai aimé en savoir un peu plus sur James, car il est clairement le souffre douleur dans cette histoire !
      Ce genre de livre est à double tranchant et j’ai bien faillit de pas du tout accrocher au roman… Heureusement que j’ai persévéré !

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s