Chroniques, Divers PKJ, Fantastique, PKJ, Pocket, Young Adult

Ma chronique – The Girl at midnight : de plumes et de feu de Melissa Grey

présentation 1

Girl at midnight
Auteur :
Melissa Grey
Editions : PKJ
Pages : 361
Tome : 1
Prix : 17,90€
Date de sortie : 18 Juin 2015
Public : Young Adult
Amazon : 1. Girl at Midnight : De plumes et de feu

Résumé

« Sous les rues de New York vivent les Avicen, une ancienne race d’êtres mi-homme, mi-oiseau. Aucun homme ne les a jamais vus. A part Echo. Lorsqu’elle était enfant, les Avicen l’ont recueillie et à présent âgée de 17 ans, elle joue pour eux les pickpockets à la surface. On lui confie une mission : trouver l’Oiseau de Feu, un artefact magique doué d’un grand pouvoir. »
chronique 1

Je dois avouer que lorsque je me suis plongée dans cette lecture je ne savais pas trop à quoi m’attendre, hormis que cela pouvait plaire aux fans de The Mortal Instruments ! Alors vous vous doutez bien j’ai foncé ! Je remercie les éditions PKJ pour cette jolie découverte.

Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue du voyage bien au contraire ! J’ai adoré suivre le périple d’Echo qui va nous faire voyager à travers le monde. On va passer de New-York à Kyoto à Strasbourg en passant par Paris; bref vous allez découvrir plein de paysages. Et ce petit côté où on sait jamais vraiment dans quel pays on va finir lors du chapitre suivant, amène une petite touche en plus à l’histoire.

Le côté fantastique est génial, et j’avoue que j’adorerais voir des Avicen sur un écran. Ces créatures m’émerveillent même si bien entendu elles ne sont pas toute gentilles et bienveillantes. Les Drakharin sont à mes yeux plus sournois mais il faut dire qu’on ne voit qu’une petite partie de leur peuple et pas la meilleure… La magie est omniprésente dans l’histoire et le fait de passer par ces « portails » m’a un peu fait penser au film Jumper je l’avoue !

J’ai aimé ce côté guerre ancestrale, qui n’en finit pas. On ne sait pas au final qui a fait quoi mais les générations suivantes ont fait perdurer le combat. Mais dès le début on sent la lassitude s’installer et on comprend beaucoup plus facilement la quête qui va doucement se mettre en place, celle du firebird. Et à partir de ce moment-là les pages se tournent à une vitesse folle !

Si j’avais un seul reproche à faire à cette histoire ce serait le côté un peu trop prévisible. Très rapidement j’ai percé à jour les 2 grands secrets qui sont révélés à la fin du récit. Certes cela ne m’a pas dérangée outre mesure mais c’est un peu du « déjà vu » pour le coup. Et c’est pour cela que le coup de coeur ne sera pas présent pour ce premier tome.

La fin de l’histoire met en place les prémices de ce qu’il va pouvoir se passer dans les tomes suivants mais surtout l’auteur nous dessine les romances à venir. J’avoue qu’une, en particulier, pique vraiment ma curiosité et il me tarde de voir si Melissa Grey tiendra son idée jusqu’au bout.

Au niveau des personnages, qu’est-ce que j’ai pu aimer Echo ! C’est le genre d’héroïne légèrement impertinente et drôle qui font qu’on ne peut que les aimer. Caius reste malgré tout mystérieux même si on a certains de ses points de vue on ne gratte que la surface à mes yeux. Ivy, Dorian et Jasper sont des personnages secondaires qui ne sont pas, selon moi, assez développés et j’espère que cela va changer dans les autres tomes.

Le style de l’auteur est envoûtant, même pour une lecture VO j’ai vraiment eu du mal à lâcher ma tablette. Et lorsque c’était le cas je pensais à ce qui pouvait arriver. Chapeau Mme Grey ! Et je tenais à souligner que le « pouvoir des mots » est vraiment une très bonne idée. J’ai aimé le fait que chaque son, chaque sensation, correspond à un seul et unique mot dans une langue parlée sur notre planète ! A vos lectures pour comprendre totalement le sens de cette dernière phrase…..

Pour finir, un premier tome vraiment captivant, rempli de magie qui met l’eau à la bouche pour la suite !

9/10

12 réflexions au sujet de “Ma chronique – The Girl at midnight : de plumes et de feu de Melissa Grey”

Répondre à C’est lundi ! Que lisez-vous ? [111] | Take A Book - Chroniques littéraires Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s