Adulte, Chroniques, Fleuve Editions, Thriller

Ma chronique – Le vide de Patrick Senécal

présentation 1

Le vide
Auteur :
Patrick Senécal
Editions : Fleuve Editions
Pages : 729
Tome : 1
Prix : 22,50€
Date de sortie : 12 Novembre 2015
Public : Adulte
Amazon : Le Vide

Résumé

«Vivre au max. C’est le nom de l’émission de télé-réalité de Max Lavoie. Le milliardaire a tout quitté, liquidé pour se lancer dans son projet. La première saison a défrayé la chronique, choqué les âmes sensibles et s’est attiré les foudres de la commission de censure. En proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des participants, Max a frappé un grand coup. La saison 2 débute et promet encore plus de sensations fortes à un public ébahi.
Tout semble possible, sans limites. Alors qu’est-ce que les participants vont demander au présentateur philanthrope ? Quel fantasme délirant ? Quel ultime grand frisson ?
Attention mesdames et messieurs, plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide. »

chronique 1

Cette chronique ne sera pas les comme les autres, étant donné que je laisse ma place à une très bonne amie et chroniqueuse, Laura. Je tiens à remercier les éditions Fleuve pour cette lecture percutante.

Nous allons plonger dans l’émission à succès du moment : Vivre au max, qui va nous emporter dans les rêves les plus fous des candidats.

Durant cette lecture nous allons suivre 3 personnes très différentes : Max le créateur de l’émission, Pierre un policier et Frédéric un psychologue. Voir le destin de ces 3 personnages se lier a été une expérience très intéressante, car j’ai adoré et eu du mal en même temps !

J’ai adoré car l’auteur nous met le nez sur quelque chose de très important pour notre époque : la dur réalité de notre société. Et être mise face à la dépravation de l’humanité a été une grande claque et certaines scènes ne peuvent vraiment pas nous laisser indifférents…

Car M. Senécal ne fait pas les choses à moitié et sous couvert de la télé-réalité, il dénonce un nombre de bassesses affligeantes. Le vide qui constitue notre société, le paraître alors que des enfants meurt à l’autre bout du monde pour fabriquer notre « quotidien » au final.

Certaines scènes m’ont beaucoup touchée et d’autres m’ont vraiment fait me sentir mal … Il ne nous épargne rien en terme de détails. Et lorsqu’on comprend enfin son projet on prend l’ampleur de la situation et le constat final m’a donné beaucoup à réfléchir, à la limite de la claque salvatrice !

Petite particularité du livre les chapitres sont dans le désordre au début j’ai cru que cela allait me perturber mais au final pas tant que ça. Car l’auteur nous explique au début qu’il vaut mieux lire son histoire dans l’ordre des pages et dans chapitres ! J’aimerais avoir le temps de relire son roman dans l’ordre chronologique un jour, je pense que l’expérience doit être intéressante.

Le style de l’auteur m’a un peu surpris au début car le style « québécois » est très présent. Mais on s’y fait très vite et après nous sommes emportés par l’authenticité de ce que M. Senécal veut raconter.

Pour finir, un thriller que j’ai aimé autant qu’il m’a dérangé de par son côté véridique !

8/10

 

5 réflexions au sujet de “Ma chronique – Le vide de Patrick Senécal”

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s