Adulte, Chroniques, Fleuve Editions, Thriller

Ma chronique – Promenez-vous dans les bois de Ruth Ware

présentation 1

promenez vous dans les bois
Auteur :
Ruth Ware
Editions : Fleuve éditions
Pages : 379
Tome : 1
Prix : 20,90€
Date de sortie : 11 Février 2016
Public : Adulte
Amazon : Promenez-vous dans les bois… pendant que vous êtes encore en vie

Résumé

« » Objet : Enterrement de vie de jeune fille de Clare !!!  » Clare… Voilà dix ans que Nora n’a plus prononcé ce prénom, soudainement apparu dans un mail collectif. Oubliée ? Non. Comment le pourrait-elle ? Elles étaient les meilleures amies du monde. Du moins jusqu’au lycée où… Bref, la question n’est pas là. Pourquoi l’inviter une décennie plus tard à son enterrement de vie de jeune fille ? Mieux : pourquoi s’y rendre ? Pourtant, Nora accepte. Direction : une grande maison de verre, perdue dans la forêt sombre du nord de l’Angleterre. Drôle d’endroit pour une fête entre copines. Est-ce vraiment une fête, d’ailleurs ? Personne ne semble se réjouir d’être là. Le fusil accroché aux murs n’incite pas vraiment aux shots de tequila. Ni les pas dans la neige, dehors… Ni les jeux poussifs, ni les aveux malsains. Car quelqu’un, parmi eux, a lancé un étrange  » Action ou Vérité « … La vérité ? Un mensonge. L’action ? Un meurtre. »

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres, en effet je laisse ma place à Laura pour cet avis. Je remercie les éditions Fleuve pour cette découverte !

Lorsque Nora va recevoir un mail l’invitant à un enterrement de vie de jeune fille, elle est surprise, certes, mais elle ne se doutait pas que cette simple invitation serait le tournant de sa vie !

Je pense que vous le savez je suis une grande fan de thrillers, mes auteurs préférés étant Chatam et Thillez. Donc si vous êtes amateurs de ce genre et de ces auteurs, vous comprenez que j’aime les histoires sombres, glauques qui me tiennent en haleine de A à Z sans me laisser un temps de répit !

Et j’ai retrouvé cela dans ce roman, la montée en puissance de l’angoisse qui est accentuée par le huit clos de nos personnages. J’ai trouvé la première moitié du roman haletant, je dévorais les pages car l’auteur m’avait prise dans ses filets. Il faut dire que le fait de se retrouver dans une maison, perdue au milieu des bois avec des grandes fenêtres sans rideau est quelque chose que je déteste; on est bien trop exposés !

Mais malheureusement, la tension est pour moi retombée au dernier quart de l’histoire. Du coup, même si je voulais connaître la fin savoir qui avait fait quoi, je ne lisais plus dans la même « urgence », c’était plus le côté « policier » du roman qui m’intriguait. Et j’ai été un peu déçue que l’auteur ne maintienne pas le secret, le suspens jusqu’au bout !

Au niveau des personnages je ne vais pas m’attarder sur tout le monde mais je ferais un constat simple :  ils ont tous un grain, à la limite de la névrose. Plus d’une fois durant ma lecture je me suis dit qu’ils n’avaient rien à faire ensemble, dans la même maison, au milieu des bois encore moins. L’auteur a très bien su « choisir » ses personnages !

Le style de l’auteur est accrocheur, fluide ce qui fait que j’ai très rapidement terminé ce roman. L’alternance du passé et du présent est très sympa, car cela garde aussi cet aspect « flou » de l’histoire.

Pour finir, un thriller qui ne m’aura pas angoissée jusqu’au bout mais qui est quand même sympathique.

7/10

 

10 réflexions au sujet de “Ma chronique – Promenez-vous dans les bois de Ruth Ware”

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s