Adulte, Chroniques, Divers, Thriller

Ma chronique – De force de Karine Giébel

présentation 1

De force
Auteur :
Karine Giébel
Editions : Belfond
Pages : 528
Tome : 1
Prix : 19,50€
Date de sortie : 3 Mars 2016
Public : Adulte
Amazon : De force

Résumé

«« Le temps de l’impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu. » Elle ne m’aimait pas. Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j’ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet. Car moi, j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces. De force. Mais on n’aime pas ainsi. Que m’a-t-elle donné ? Un prénom, un toit et deux repas par jour. Je ne garderai rien, c’est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j’ai vu le jour un 15 mai. De mère indigne. Et de père inconnu. Lorsque j’arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d’entrer. En allumant la lumière, je reste bouche bée. Pièce vide, tout a disparu. Il ne reste qu’un tabouret au centre de la pièce. J’essuie mes larmes, je m’approche. Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l’enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales. Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés. Je voulais savoir. Maintenant, je sais. Et ma douleur n’a plus aucune limite. La haine. Voilà l’héritage qu’elle me laisse.»

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres mes amis, en effet je vais laisser ma place à une très bonne chroniqueuse Cicé. Je tiens à remercier les éditions Belfond pour ce livre.

Maud, fille du chirurgien renommé Armand Reynier, est sauvagement agressée. Heureusement pour elle Luc la sauve un extremis en faisant fuir son agresseur. Mais visiblement Maud n’est pas une cible au hasard, et l’agresseur pourrait de nouveau s’en prendre à elle.

Voilà le point de départ de ce thriller. Pour une fois nous avons une victime encore en vie et l’enquête ne va pas être menée par la police, mais par l’entourage de cette dernière. Tout commence sur une série de questions: qui en veut à la vie de cette jeune fille apparemment sans histoire, pourquoi son père ne veut-il  pas s’en remettre à la police?

Je pense que ce qui m’a le plus plu dans ce roman c’est que plus on tourne les pages plus le mystère s’épaissit. On soupçonne tout le monde. L’auteure nous malmène tout du long. Elle transforme tous ses personnages en suspect potentiel. J’ai adoré et d’ailleurs je n’en ai fait qu’une bouchée. Les premières pages placent une intrigue parallèle dont on cherche à comprendre le sens jusqu’à la fin. Les personnages sont complexes et peu nombreux.
Cela me fait presque penser à une sorte de partie de cluedo grandeur nature. Nous avons un père chargé de mystères et arrogant, une jeune fille aisée et perturbée, un garde du corps torturé, une gouvernante mystérieuse, une belle-mère bimbo et un agresseur tout en noirceur.

Le récit passe du point de vue d’un protagoniste à un autre, ce qui nous permet une immersion totale. Je découvre Karine Giebel à travers ce livre et j’en suis ressortie enchantée. J’ai aimé la façon qu’elle a de nous balader d’un bout à l’autre du récit. Son style est direct et concis, les mots employés justes.

Si vous aimez les thrillers je vous le conseille vivement. Pour ma part la fin m’a assise, l’auteure laisse planer le mystère jusqu’à la toute fin.

Pour finir un thriller très bien ficelé qui nous tient en haleine jusqu’au bout.

10/10

12 réflexions au sujet de “Ma chronique – De force de Karine Giébel”

  1. Je connais Giebel pour deux autres de ses ouvrages et j’ai déjà mis celui-ci de côté. Ta chronique ne renforce que mon idée de le prendre, mais ça attendra ^^

    1. Excellent livre de Karine GIEBEL : le purgatoire des innocents… Il faut lire aussi chiens de sang (assez court) et meurtres pour rédemption (une sorte de Nikita…).
      J’ai aimé ce dernier thriller de Karine GIEBEL… mais mes coups de cœur vont à ceux du dessus, précédemment cités !
      Bonnes découvertes à tous.

  2. Ah j’adore cette auteur ! Pour moi les coups de coeur furent pour terminus Elicius ( court également ), Les morsures de l’ombre ( court aussi ) et Juste une ombre ( plus gros ) et il m’en reste quelques uns à lire =)

Laissez une trace de votre visite :D

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s